Lire et examiner la documentation Automation Anywhere

Automation Anywhere Automation 360

Fermer les contenus

Contenus

Ouvrir les contenus

Mise à niveau de RabbitMQ et Erlang/OTP

  • Mis à jour le : 8/03/2021
    • Automation 360 v.x
    • Installer
    • IQ Bot

Mise à niveau de RabbitMQ et Erlang/OTP

Le package d'installation IQ Bot comprend RabbitMQ version 3.7.17 et Erlang/OTP version 22.0.

Pour Automation 360 IQ Bot, assurez-vous de télécharger la version Microsoft Visual C++ Redistributable 2017 x64, car elle est requise pour la dernière version de Erlang/OTP.

Les informations suivantes expliquent différents scénarios pour la mise à niveau de RabbitMQ/Erlang/OTP :
  • Nouvelle installation d'IQ Bot

    Pour une nouvelle installation, vous n'avez pas à effectuer d'étapes supplémentaires, étant donné que RabbitMQ Erlang/OTP sont inclus dans le package d'installation d'IQ Bot. Ceux-ci sont automatiquement installés sur la machine pendant la procédure d'installation.

  • Mise à niveau depuis une version précédente d'IQ Bot
    Désinstallez la version antérieure de RabbitMQ/Erlang/OTP.
    1. Désinstallez les instances existantes de RabbitMQ et Erlang/OTP à partir du panneau de configuration.
    2. Exécutez le fichier Cleanup_Components.bat en tant qu'administrateur.
    3. Redémarrez votre machine.
    4. Après avoir exécuté les scripts, vérifiez que RabbitMQ et Erlang/OTP sont complètement supprimés. Si ce n’est pas le cas, désinstallez-les manuellement pour supprimer tous les fichiers restants du dossier des fichiers du programme, puis répétez l’étape 3.
  • Une version antérieure de RabbitMQ/Erlang/OTP existe déjà sur la machine et l'utilisateur souhaite effectuer la mise à niveau vers les dernières versions :

    vous devez supprimer manuellement les anciennes versions du système en utilisant un fichier utilitaire de lot fourni par Automation Anywhere. Contactez l'équipe de support technique d'Automation Anywhere pour obtenir l'utilitaire. Vous pourrez ensuite procéder à l'installation d'IQ Bot.

Envoyer le commentaire