Lire et examiner la documentation Automation Anywhere

Automation Anywhere Automation 360

Fermer les contenus

Contenus

Ouvrir les contenus

Configuration des paramètres après l'installation sur Microsoft Azure

  • Mis à jour le : 11/20/2019
    • Automation 360 v.x
    • Installer
    • Espace de travail RPA

Configuration des paramètres après l'installation sur Microsoft Azure

Une fois l'installation de la Salle de contrôle terminée, utilisez le portail Microsoft Azure pour configurer les clusters. Le portail Azure permet de configurer les informations d'identification Windows, les paramètres de la Salle de contrôle pour le référentiel et l'URL, la clé principale du Credential Vault, l'authentification Active Directory et, en option, les paramètres  SMTP.

Prérequis

Si vous ne l'avez pas déjà fait, terminez les étapes d'installation dans Personnalisation de l'installation de Salle de contrôle sur Microsoft Azure.
Remarque : Il existe de nombreuses exigences et configurations du système possibles. Ces étapes d’installation ne tiennent pas compte de toutes ces possibilités, vos propres étapes de configuration et d’installation peuvent donc être différentes et Automation Anywhere ne garantit pas que ces étapes seront conformes à vos configurations spécifiques.

Procédure

  1. Depuis le portail Azure où le partage de fichiers SMB est configuré, obtenez la chaîne de connexion permettant de récupérer les paramètres suivants :
    • Adresse Internet ou réseau
    • Nom d'utilisateur
    • Mot de passe
  2. Localisez le Gestionnaire d'informations d'identification Windows sur le serveur de la Salle de contrôle, puis cliquez sur Ajouter des informations d'identification Windows.
  3. Saisissez les informations d'identification.
    Remarque : L'ajout d'un utilisateur dans le Gestionnaire d'informations d'identification Windows doit être effectué à nouveau sur tous les serveurs utilisés pour les tests dans l'environnement de cluster (Salle de contrôle, clients/périphériques).
  4. Saisissez les informations, puis cliquez sur Enregistrer et continuer.

    Le chemin du référentiel est extrait du partage de fichiers SMB et l'URL d'accès à la Salle de contrôle est une adresse IP publique de l'équilibreur de charge.

  5. Copiez la clé principale et enregistrez-la (elle sera nécessaire pour redémarrer les services).
  6. Sélectionnez le mode Express, puis cliquez sur Enregistrer et continuer.
  7. Saisissez les informations de configuration de l'authentification Active Directory, notamment l'URL, le nom d'utilisateur du domaine et le mot de passe, puis cliquez sur Vérifier la connexion. Si les paramètres sont corrects, cliquez sur Suivant.
  8. Saisissez l'utilisateur AD créé précédemment et cliquez sur Vérifier le nom dans Active Directory. Lors de la validation, cliquez sur Enregistrer et se connecter.
    Créez des utilisateurs supplémentaires, le cas échéant, et créez les utilisateurs correspondants dans la Salle de contrôle.
  9. Facultatif : Continuez à installer d'autres nœuds de la Salle de contrôle dans le cluster.
  10. Procédez à l'inscription SMTP.
    Remarque : Un certificat SSL est recommandé pour les déploiements.

    Cette opération termine l'installation de la Salle de contrôle sur Microsoft Azure.

Étapes suivantes

Terminez la configuration et la validation de la Salle de contrôle.
  • Terminez la configuration post-installation de la Salle de contrôle

    Après avoir installé la Salle de contrôle, ajustez les paramètres de configuration pour garantir que les communications Automation Anywhere sont spécifiées et confirmer que les services Automation Anywhere sont en cours d’exécution.

  • Gestion des utilisateurs après installation

    Après avoir effectué les tâches post-installation, validez la configuration en vous connectant à la Salle de contrôle et en installant une licence. Le premier accès à la Salle de contrôle vous guide dans la configuration de votre méthode d’authentification.

  • Gestion des utilisateurs

    En tant qu'utilisateur Cloud disposant des autorisations d'administrateur, vous pouvez créer, afficher, modifier, supprimer, activer ou désactiver un utilisateur. La création d'étapes utilisateur varie selon si l'utilisateur est un utilisateur non-Active Directory, Active Directory, ou un utilisateur utilisant une authentification unique à partir d'un serveur IdP.

Envoyer le commentaire