Lire et examiner la documentation Automation Anywhere

Automation Anywhere Automation 360

Fermer les contenus

Contenus

Ouvrir les contenus

Préparer l’installation sur Amazon Web Services

  • Mis à jour le : 6/09/2021
    • Automation 360 v.x
    • Installer
    • Espace de travail RPA

Préparer l’installation sur Amazon Web Services

Utilisez ces étapes pour préparer les instances Amazon Web Services (AWS) pour l'installation de la Salle de contrôle.

Prérequis

Si vous ne l'avez pas déjà fait, préparez votre compte d'utilisateur IAM (Identity and Access Management) AWS pour vous connecter à la console AWS.

Procédez comme suit :

  1. Créez les instances AWS Elastic Compute Cloud (EC2) pour les serveurs de la Salle de contrôle.
  2. Si vous utilisez RDS, créez des instances RDS (Relational Database Service) pour le serveur de base de données SQL Server Enterprise 2014.
  3. Configurez l'équilibreur des charges d’AWS.
Remarque : Il existe de nombreuses exigences et configurations du système possibles. Ces étapes d’installation ne tiennent pas compte de toutes ces possibilités, vos propres étapes de configuration et d’installation peuvent donc être différentes et Automation Anywhere ne garantit pas que ces étapes seront conformes à vos configurations spécifiques.
Pour préparer les instances AWS, procédez comme suit :

Procédure

  1. Configurez le Microsoft SQL Server sur Amazon Web Services Elastic Compute Cloud (AWS EC2) ou RDS (Relational Database Service).
    AAE prend en charge les deux. Pour voir une comparaison de ces deux choix, consultez la rubrique Microsoft SQL Server sur AWS.
  2. Testez la connexion à la base de données avec Microsoft SQL Server.
    1. Installez Microsoft SQL Management Studio sur l'une des instances EC2 AWS du Cloud virtuel privé (VPC).

      Pour plus d'informations, consultez la rubrique Télécharger SQL Server Management Studio.

    2. Connectez-vous à Microsoft SQL Server.

      Pour plus d'informations sur la configuration, consultez la rubrique Utilisation de serveurs SQL Server.

    3. (Ignorez cette étape si l'utilisateur de la base de données maître installe la Salle de contrôle). Créez la base de données vide suivante, et affectez les privilèges db_owner à l'utilisateur de la base de données maître pour la base de données Automation360.
  3. Configurez le référentiel partagé.
    1. Créez une instance AWS EC2 en tant que serveur de fichiers Windows doté d'un volume supplémentaire de 100 Go.
    2. Rejoignez le domaine Active Directory.
    3. Créez un dossier et configurez les autorisations pour le référentiel.
      Attribuez à ce dossier l'accès complet de niveau administrateur à la Salle de contrôle.
      Avertissement : Seul l'administrateur de la Salle de contrôle doit avoir un accès complet à ce dossier, car il s'agit du compte à partir duquel tous les services de la Salle de contrôle s'exécutent.
  4. Lancez deux instances AWS, une pour chaque serveur de la Salle de contrôle.
    1. Établissez deux instances AWS, chacune avec la configuration suivante :
      • Type : c5.2xlarge ou similaire (8 processeurs, 16 Go de RAM)
      • Stockage Périphérique racine : 100 Go
      • Stockage Périphérique supplémentaire : D:\ 200 Go (pour recevoir les fichiers d'installation d'Automation Anywhere)
      • Prévention des suppressions accidentelles : Activé
    2. Accédez aux deux instances via le Protocole de bureau à distance.
    3. Ajoutez les instances au domaine Active Directory.
    4. Pour chaque instance, ajoutez l'administrateur système de la Salle de contrôle en tant qu'administrateur local sur l'ordinateur et relancez le système.
  5. Configurez le pare-feu et le port.
  6. Configurez l'équilibreur de charge de l'application AWS.
    • Désactivez l'attribut de collage.
    • Définissez le délai d'inactivité à 120 secondes.
  7. Chargez le certificat SSL sur l'équilibreur des charges.

Étapes suivantes

Continuez avec Personnalisation de l'installation de la Salle de contrôle sur Amazon Web Services.
Envoyer le commentaire