Lire et examiner la documentation Automation Anywhere

Fermer les contenus

Contenus

Ouvrir les contenus

Version 11.3 Notes de publication

  • Mis à jour le : 5/10/2019
    • 11.3.x
    • Exploration
    • Enterprise
    • Notes de publication

Version 11.3 Notes de publication

Nouvelles fonctionnalités, fonctionnalités modifiées, fonctionnalités corrigées, correctifs de sécurité, fonctionnalités obsolètes et limitations connues introduites dans Version 11.3 des composants , Enterprise Control Room, Client Enterprise et Bot Insight.

Nouvelles fonctionnalités

Nouvelles fonctionnalités de la Enterprise Control Room
Fonctionnalité Description
Prise en charge du RPA japonais (Zendesk n° 89692, 76395) La version Version 11.3 a été testée et certifiée pour fonctionner sur les systèmes d'exploitation, la langue et les paramètres régionaux japonais. Avec la version 11.3, les utilisateurs RPA peuvent :
  • installer la Enterprise Control Room et le Client sur une machine équipée d'un système d'exploitation japonais, de la langue japonaise et des paramètres régionaux japonais,
  • automatiser des applications (Web et de bureau) ayant une interface utilisateur, du texte et des valeurs de contrôle japonais (par exemple, un bouton-poussoir ayant un nom japonais, une liste déroulante comportant des éléments en texte japonais, etc.),
  • fournir un nom japonais à un robot :, un flux de travail et un rapport dans le Client Enterprise,
  • indiquer le nom en japonais dans les planifications de robots, le nom et la description de l'automatisation, le nom et la description du rôle, les nom et prénom de l'utilisateur, les pools de charge de travail et les files d'attente,
  • déployer un robot : ayant un nom japonais sur les Exécuteur de robots :,

    afficher les entités japonaises (noms, description, etc.) sur toutes les pages de la Enterprise Control Room.

API de planificateur améliorées AAE 11.3 offre plus d'API pour la gestion des planifications. Avec ces API, les clients peuvent créer leur propre tableau de bord personnalisé pour créer et gérer des planifications. Le tableau de bord peut être traduit et personnalisé selon le choix du client (langue, affichage des champs, etc.). Cela supprime la dépendance à la Enterprise Control Room et permet d'accéder aux planifications RPA à travers des applications et des tableaux de bord tiers.
Prise en charge de l'automatisation assistée et non assistée

Dans la version 11.3, les RPA assistés et non assistés sont clairement différenciés au sein du produit. Les clients peuvent configurer un nombre X d'utilisateurs d'automatisation assistés et un nombre Y d'utilisateurs d'automatisation non assistés.

  • Utilisateurs assistés : ceci est une nouvelle catégorie d'utilisateurs d' introduite dans le produit. Les utilisateurs marqués comme étant des utilisateurs d'automatisation assistés ne peuvent exécuter les robots que sur leurs propres postes de travail à l'aide du Client Enterprise. Ces utilisateurs peuvent également utiliser des planifications et des déclencheurs locaux pour une automatisation basée sur le temps ou des événements. Le principal cas d'utilisation pour les utilisateurs assistés serait l'automatisation front-office, où un robot : peut nécessiter une intervention de l'utilisateur. Les robot :s ne peuvent pas être déployés à partir de la Enterprise Control Room sur les machines des utilisateurs assistés.
  • Utilisateurs non assistés : les utilisateurs non assistés peuvent effectuer toutes les tâches d'automatisation que les utilisateurs assistés peuvent effectuer, comme l'exécution manuelle d'un robot :. En outre, ces utilisateurs non assistés peuvent également être utilisés pour le déploiement de la Enterprise Control Room, la planification centralisée et le déploiement basé sur une API. L'automatisation non assistée serait principalement destinée aux robot :s qui ne requièrent aucune intervention de l'utilisateur et peuvent également fonctionner sur des machines / ordinateurs virtuels / VDI / infrastructures cloud non surveillés.
Remarque : un nouveau fichier de licence est requis pour utiliser cette fonctionnalité.
Prise en charge de plusieurs forêts (Zendesk n° 47892, 66487, 101239)

Avec la version 11.3, Automation Anywhere prend en charge les déploiements multi-domaines et multi-forêts Active Directory. Cela garantit que l'infrastructure RPA peut être répartie sur plusieurs forêts Active Directory (AD). Par exemple, tous les Créateur de robots : et Exécuteur de robots :, dans les forêts AD de l'entreprise, peuvent se connecter à une seule Enterprise Control Room configurée dans l'une des forêts. Cela réduit considérablement le déploiement et la gestion d'instances RPA distinctes dans les forêts AD. Cela permet également une mise à l'échelle RPA rapide sans apporter trop de modifications à l'infrastructure informatique.

Remarque : la relation d'approbation bidirectionnelle doit être configurée pour les forêts Active Directory.
Intégration des Chat-Bots

Avec les API de charge de travail améliorées fournies dans AAE 11.3, un utilisateur peut orchestrer un système RPA pour lier des Chat-Bots à des Robot de tâchess . Les données peuvent être envoyées à partir des Chat-Bots afin de remplir une file d'attente de charge de travail, que les Robot de tâchess traiteront à intervalles réguliers et personnalisables ; la sortie résultante des Robot de tâchess peut être envoyée au Chat-Bot pour être consommée et affichée en temps réel à l'utilisateur final.

Cela garantit que les utilisateurs finaux (qui utilisent les discussions) obtiennent une vue en temps réel de leur progression dans les besoins de maintenance ; cela permet de respecter plus rapidement le SLA.

Filtre temporel du journal d'audit

Les utilisateurs de la Enterprise Control Room peuvent affiner les enregistrements du journal d'audit à l'aide d'un filtre temporel prédéfini. Ils peuvent voir les enregistrements du journal d'audit pour une durée prédéfinie, par exemple le dernier jour/semaine/mois/trimestre. Ils peuvent également utiliser un critère de recherche personnalisé pour rechercher des enregistrements de journal d'audit entre deux plages de dates et d'heures données. Les utilisateurs peuvent combiner un filtre temporel aux filtres de niveau de tableau disponibles sur la page Journal d'audit. Pour tout filtre temporel donné, le nombre d'enregistrements est également affiché.

Prise en charge de Elasticsearch

La version 11.3 de la Enterprise Control Room utilise Elasticsearch pour stocker et récupérer les données du journal d'audit. Cela permet aux utilisateurs de rechercher rapidement les enregistrements souhaités du journal d'audit dans toutes les colonnes du tableau, d'effectuer une recherche de texte libre, d'utiliser des caractères génériques, d'inclure et d'exclure des phrases de recherche, etc. Elasticsearch récupère les résultats très rapidement, même si le journal d'audit contient des millions d'enregistrements. L'utilisateur peut également configurer la sauvegarde des données Elasticsearch sur l'environnement de reprise après sinistre.

Remarque : lorsque vous migrez des versions antérieures de Automation Anywhere Enterprise (par exemple, 10 SP2, 11.2) vers la version 11.3.x, les journaux d'audit seront migrés vers Elasticsearch à partir de la base de données SQL. La base de données SQL ne sera plus utilisée pour le stockage des journaux d'audit.
Expérience utilisateur améliorée avec les actions de « survol de la souris » au niveau de la ligne Les utilisateurs disposent désormais de plus de flexibilité dans leurs interactions avec des éléments individuels des tableaux de laEnterprise Control Room. Les utilisateurs peuvent désormais configurer leur système de sorte à conserver les actions au niveau de la ligne statiques ou flottantes (affichage au survol de la souris), dans les tableaux de la Enterprise Control Room. Si les actions sont statiques, les utilisateurs peuvent également choisir de les afficher à gauche ou à droite du tableau.
Nouvelles fonctionnalités du Client Enterprise
Fonctionnalité Description
Prise en charge des connexions TLS 1.2 et SSL pour Terminal Emulator (Zendesk n° 72468, 75968, 77578, 79052, 82382, 84628, 86684, 88362, 92034, 97962, 101094) Avec le Client Enterprise Version 11.3, les utilisateurs peuvent automatiser les terminaux Mainframe fonctionnant uniquement via une connexion SSL ou TLS 1.2. La commande Terminal Emulator 11.3 introduit également l'option Advanced Technology pour la connexion de terminaux, afin de prendre en charge les pages de codes en japonais.
Prise en charge de « Enregistrer et lire » de Chrome pour plusieurs utilisateurs sur un serveur de terminaux (Zendesk n° 53067, 77888, 79720, 96238, 103135) La fonction multi-utilisateurs « Enregistrer et lire » des applications sur Chrome est maintenant disponible grâce au Client Enterprise Version 11.3. Cela permet aux utilisateurs connectés sur le même serveur de terminaux d'enregistrer simultanément des applications sur leur instance Chrome. Cela permet également à un utilisateur de déployer un robot « Chrome Automation Anywhere » à partir de la Enterprise Control Room vers les Exécuteur de robots : qui partagent le même serveur de terminaux.
Extensibilité améliorée avec l'OCR d'Abbyy Le Client Enterprise permet désormais aux utilisateurs de mieux configurer le traitement des images avec le moteur de reconnaissance de texte d'Abbyy. Abbyy utilise le même ensemble de paramètres par défaut pour extraire des images d'écrans d'applications différentes. Des images d'application différentes peuvent nécessiter différents paramètres pour obtenir des résultats de reconnaissance optique optimaux. L'utilisateur est autorisé à modifier la valeur par défaut de tous les paramètres utilisés et pris en charge par Abbyy, tels que l'activation/désactivation de la détection de tableau, la configuration du mode de résolution, etc. Cette amélioration est disponible à tous les emplacements où la reconnaissance optique est prise en charge, à savoir les commandes OCR, les objets personnalisés Méta robot et AISense.
Certification Azure, Horizon VDI et Citrix XenApp (Zendesk n° 52223, 54421) Le Client Enterprise Version 11.3 a été testé de manière approfondie sur Infrastructure Azure, VMWare Horizon VDI et Citrix XenApp a été équipé du Client Enterprise Version 11.3.
Nouvelles fonctionnalités de Bot Insight
Fonctionnalité Description
Tableau de bord du centre d'excellence (CoE) Le tableau de bord CoE est désormais disponible avec des colonnes de métadonnées personnalisables et des informations métier supplémentaires permettant de fournir des informations relatives au retour sur investissement en temps réel.
Analyse ad hoc Elasticsearch Le tableau de bord Piste d'audit facilite les recherches et s'apparente à un moteur de recherche tel que Google Search. Il permet une analyse ad hoc aisée et une analyse détaillée à l'aide de la recherche de texte.
Formats de données d'horodatage Prise en charge améliorée de sept nouveaux formats d'horodatage dans les données d'entrée. Avec cette version, un moteur plus intelligent est disponible, nécessitant moins de travail de la part du Créateur de robots : pour préformater l'information.
Présentation Des améliorations ont été apportées à l'interface utilisateur pour l'adapter à l'interface  version 11 de la Enterprise Control Room.

Fonctionnalités modifiées

Aucune fonctionnalité modifiée n'est répertoriée pour la Enterprise Control Room dans cette version.

Aucune fonctionnalité modifiée n'est répertoriée pour la Bot Insight dans cette version.

Fonctionnalités modifiées du Client Enterprise
Fonctionnalité Description
La variable $Excel Cell Row$ renvoie toujours le numéro de ligne de la dernière cellule affecté de la commande Excel Lors de l'utilisation de la variable $Excel Cell Row$ dans les options Définir la cellule ou Accéder à la cellule de la commande Excel dans une boucle, la variable $Excel Cell Row$ renvoie toujours le numéro de ligne de la dernière cellule affectée et ne s'incrémente pas à chaque itération de la commande. Ce comportement est indépendant du fait que la case « Contient un en-tête » soit cochée ou non dans l'option Ouvrir la feuille de calcul de la commande Excel.
Remarque : les clients existants qui utilisent la variable $Excel Cell Row$ pour incrémenter la ligne peuvent être amenés à modifier leurs robots en utilisant un compteur à la place.

Fonctionnalités corrigées

Aucune fonctionnalité corrigée n'est répertoriée pour Bot Insight dans cette version.

Fonctionnalités corrigées de la Enterprise Control Room
Numéros de tickets Zendesk Description
82601, 82615 L'API d'authentification déclenche l'erreur « Accès refusé » dans la connexion HTTPS
96586, 97793, 101607 Les planifications de tâches disparaissent de la Enterprise Control Room
99491 Lors de l'installation de la Enterprise Control Room, le service de licence démarre par défaut dans le compte du système local et a donc un impact sur la migration des fichiers robot (fichiers atmx)
98940 Erreur de contrainte Hibernation lors de la migration des robots
98940 Même lorsque l'option « Remplacer » est sélectionnée pour la migration de robot, l'erreur « Un robot portant le même nom existe déjà »
98556 Pendant la migration, la durée indique 00:00:00 dans certains scénarios.
98279 Dans certains cas, le mot de passe est affiché dans les fichiers journaux.
95079 La Enterprise Control Room divulgue des informations, telles que le type de serveur dans une page d'erreur
94287 La Enterprise Control Room n'affiche pas la progression des tâches en file d'attente si la première tâche échoue.
90879 Même si PostGreSQL est installé sur un serveur distinct, l'installation de réparation de la Enterprise Control Room installe également le service PostGre sur un serveur local.
93363 Le programme d'installation de la Enterprise Control Room ne parvient pas à se connecter avec SQL avec un port de base de données personnalisé.
81824, 91668, 93128 Les mots de passe sont stockés en texte brut après l'installation de la Enterprise Control Room.
Fonctionnalités corrigées de Client Enterprise
Numéros de tickets Zendesk Description
95339, 99894, 100820, 101826, 102024, 103266, 103589 Erreurs intermittentes lors de l'envoi d'e-mails à l'aide de la commande Send Mail.
93225 La commande Unzip génère un dossier avec un nom corrompu dans un environnement japonais
89518 Le plug-in Microsoft Edge – est désactivé au démarrage d'Edge.
90009, 90014 Touche de raccourci partagée entre deux fonctionnalités
83917, 86334, 98554, 102710, 82052, 83917, 96857 Terminal Emulator ne partage pas la session entre la tâche principale et les sous-tâches.
62053 Impossible d'initialiser les valeurs de plus de 100 lignes dans une variable Tableau
95952 La session Terminal Emulator (TE) ne se ferme plus quand la logique d'exécution du Méta robot est appelée. La session TE reste active jusqu'à l'appel de la commande Déconnecter.
104154

Lors de l'activation de la stratégie de groupe de l'organisation, un administrateur système est désormais en mesure d'exécuter la configuration du Client Enterprise avec succès.

Correctifs de sécurité

Aucun correctif de sécurité n'est répertorié dans cette version.

Fonctions obsolètes

Aucune fonctionnalité obsolète n'est répertoriée pour cette version.

Limitations connues

Limitations connues de la Enterprise Control Room

  • Un utilisateur peut réparer une instance existante de la Enterprise Control Room uniquement à partir du Panneau de configuration\Programme et fonctionnalités\Installer ou modifier une option de programme. Celle-ci ne peut pas être réparée à l'aide de l'option Réparer fournie dans l'exécutable du programme d'installation.
  • Le programme d'installation ne prend pas en charge l'installation d'un certificat d'autorité de certification (ancre d'approbation), sauf si une connexion à une base de données sécurisée est sélectionnée. Si vous souhaitez connecter la Enterprise Control Room à d'autres services en toute sécurité via TLS, tels que LDAPS et SMTP sécurisé, vous devez importer manuellement votre certificat d'autorité de certification dans la Enterprise Control Room, après l'installation de Windows, mais avant la fin de la configuration Web.
  • Quand les services de mise en cache de la Automation Anywhere Enterprise Control Room sont redémarrés, le service de la Automation Anywhere Enterprise Control Room doit également être redémarré.
  • Quand les services de la Automation Anywhere Enterprise Control Room sont redémarrés (ou) lorsque la Enterprise Control Room est installée pour la première fois, un certain délai doit s'écouler (environ cinq minutes) avant que l'interface utilisateur de la Enterprise Control Room ne s'affiche dans le navigateur.
  • Les packages exportés via l'interface utilisateur dans la Gestion du cycle de vie des robots ne peuvent pas être utilisés par les API (et inversement).
  • Il peut y avoir des instances de plusieurs entrées d'audit (pour les scénarios de création de consigne ou de création de file d'attente).
  • Il est essentiel que la communication entre les serveurs de la Enterprise Control Room soit suffisamment protégée, car ils contiennent des informations sensibles non sécurisées. Aucun des hôtes du réseau, à l'exception des serveurs de la Enterprise Control Room, ne doit avoir accès aux ports de communication du cluster répertoriés dans le Guide d'architecture et d'implémentation.
  • Le filtrage et le tri sont disponibles sur certaines colonnes des tableaux de la Enterprise Control Room, pas sur toutes.
  • Les fuseaux horaires suivants ne sont pas pris en charge lors de la planification des robots :
    • EST
    • GMT+0
    • GMT-0
    • HST
    • MST
    • ROC
  • Lors de l'installation de la Enterprise Control Room sur Windows Server 2016 Datacenter Edition, une erreur peut apparaître : « L'installation de Microsoft Visual C ++ 2013 semble avoir échoué. Voulez-vous continuer l'installation ? ». Cliquez sur Oui dans cette boîte de dialogue pour continuer l'installation de la Enterprise Control Room.
  • Le chargement des tableaux de bord de la Enterprise Control Room peut échouer si l'option « Utiliser une connexion sécurisée » a été utilisée à l'étape PostGre SQL (de l'installation de la Enterprise Control Room) et que le serveur PostGre n'est pas configuré pour une connexion sécurisée.
  • Si la Enterprise Control Room est installée sur plusieurs nœuds, et si un ou plusieurs nœuds sont en panne, le message d'erreur « Échec de la connexion au serveur Elasticsearch » peut s'afficher. L'utilisateur doit attendre environ 20 à 30 secondes pour se connecter à la Enterprise Control Room.
  • Si les Enterprise Control Room sont installées sur plusieurs nœuds et si les adresses IP du cluster sont Null, vous pouvez obtenir des entrées d'audit dupliquées : « Les adresses IP du cluster de sauvegarde Elasticsearch sont Null ».
  • S'il existe plus d'un million d'enregistrements dans la piste d'audit et que vous utilisez un filtre, l'accès à la dernière page peut prendre un certain temps.
  • Pour rechercher une expression exacte dans une piste d'audit, insérez-la entre guillemets doubles (ex. « "Mike-Finance-564" »).
  • Si entreprend une sauvegarde d'Elasticsearch pour les Enterprise Control Room avec une adresse IP du cluster, la piste d'audit peut afficher « N/A » dans Type d'action et Afficher les détails.
  • Lors de la configuration de la base de données PostGre (lors de l'installation de la Enterprise Control Room), il ne doit pas y avoir d'espace dans le nom de la base de données PostGre
  • Si vous utilisiez précédemment une version 11.x et que vous passez à la version 11.3, vous devez d'abord vider le cache de votre navigateur avant de mettre en ligne la version 11.3 de la Enterprise Control Room.
  • Cela peut prendre jusqu'à trois minutes pour qu'une entrée d'audit reflète l'échec du déploiement d'une tâche.
  • Sur la page « Activité en cours », le statut « Inconnu » peut demander un certain temps avant d'indiquer que l'appareil associé est déconnecté et que le lecteur est en cours d'exécution.

Limitations connues du Client Enterprise

  • Lors de la désinstallation du Client Enterprise, l'utilisateur peut rencontrer une page « Fichier utilisé » affichant les numéros d'identification de processus au lieu d'afficher les applications Automation Anywhere ouvertes.
  • Dans certains systèmes d'exploitation dotés de stratégies de sécurité strictes, lors de la désinstallation du client  11 LTS, le fichier « Automation.CredentialProvider.dll » (situé dans le dossier System32) n'est pas supprimé par le programme de désinstallation. Dans ce cas, le dll doit être supprimé manuellement ou à l'aide d'un script de commandes par lot.
  • Si la Client Enterprise Version 11.3 reste hors ligne (déconnectée de la Enterprise Control Room) pendant plus de huit heures, l'utilisateur doit se reconnecter au Client Enterprise Version 11.3 pour renouveler la session utilisateur. Ceci est conforme aux politiques standard du secteur concernant l'expiration des jetons.
  • Adobe Flex and Microsoft Silverlight ne sont pas pris en charge dans Windows 10 et dans les Méta robots.
  • Adobe Flex n'est pas pris en charge dans Windows Server 2012 ou Windows Server 2016.
  • Dans certains scénarios, l'état d'installation du plug-in Java peut ne pas être indiqué correctement, même s'il est installé.
  • La connexion automatique en cas de déconnexion de Windows Server 2016 est incohérente. Nous recommandons d'utiliser « Exécuter une session Exécuteur de robots : sur la Enterprise Control Room » (Déploiement basé sur RDP).
  • Le clonage d'objet n'est pas pris en charge pour Oracle Forms.
  • Le navigateur Firefox n'est pas pris en charge dans les Méta robots.
  • Pour l'enregistrement des Méta robots, pour enregistrer toute application Web, celle-ci doit être ouverte dans Internet Explorer 8 ou version ultérieure, en mode Document.
  • L'automatisation Microsoft Edge n'est pas prise en charge dans les Méta robots.
  • Quand des Client Enterprises 10.x et 11.x sont installés sur le même ordinateur, l'option « Advanced Technology » de Terminal Emulator ne fonctionnera pas et le DLL correspondant ne sera pas supprimé de l'ordinateur lors de la désinstallation d'.
  • Si vous souhaitez déclencher un robot : lorsque des fichiers Office (par exemple, .docx, .xlsm, etc.) sont modifiés, utilisez l'option de déclenchement « Lorsque le fichier est renommé ». Il s'agit d'un comportement inhérent à Microsoft Office.
  • L'option « Technologie avancée » de la commande Terminal Emulator ne prend pas en charge les suites de chiffrement non sécurisées pour la connexion SSL, par exemple TLS_RSA_WITH_DES_CBC_SHA (0x09).

    Certains des chiffrements SSL les plus courants sont pris en charge :

    TLS_ECDHE_ECDSA_WITH_AES_256_CBC_SHA (0xc00a) TLS_ECDHE_ECDSA_WITH_AES_128_CBC_SHA (0xc009) TLS_ECDHE_RSA_WITH_AES_256_CBC_SHA (0xc014) TLS_ECDHE_RSA_WITH_AES_128_CBC_SHA (0xc013) TLS_RSA_WITH_AES_256_CBC_SHA (0x0035) TLS_RSA_WITH_AES_128_CBC_SHA (0x002f) TLS_RSA_WITH_3DES_EDE_CBC_SHA (0x000a)

Limitations connues de Bot Insight

  • Après la migration d' 10 LTS vers  11.3, les tableaux de bord marqués comme signets n'apparaissent pas dans la section des signets de Bot Insight. Les utilisateurs devront marquer leurs tableaux de bord favoris manuellement.
  • Parfois, le widget Indicateurs de performance n'affiche pas de données dans le navigateur Internet Explorer. Pour que cela fonctionne, allez dans Options Internet> onglet Avancé et cliquez sur Réinitialiser les paramètres d'Internet Explorer.
Envoyer le commentaire