Lire et examiner la documentation Automation Anywhere

Fermer les contenus

Contenus

Ouvrir les contenus

Personnalisation de l'installation de Enterprise Control Room sur Microsoft Azure

  • Mis à jour le : 5/08/2020
    • 11.3.x
    • Installer
    • Enterprise

Personnalisation de l'installation de Enterprise Control Room sur Microsoft Azure

Installez et appliquez la configuration personnalisée requise pour le cluster de la Enterprise Control Room sur Microsoft Azure.

Prérequis

Si vous ne l'avez pas déjà fait, effectuez les étapes d'installation initiales dans Début de l'installation de Enterprise Control Room sur Microsoft Azure.

Remarque : Sachant que ces étapes d'installation ne tiennent pas compte de toutes les exigences et configurations possibles du système, vos propres étapes spécifiques peuvent être différentes et Automation Anywhere ne garantit pas que ces étapes seront conformes à vos configurations spécifiques.
Dans cette tâche, vous fournissez les informations de configuration que vous avez collectées dans la phase de préparation des conditions préalables. Elles incluent les adresses IP, les certificats et les informations d'identification nécessaires pour les serveurs de la Enterprise Control Room, les serveurs du centre de données et les bases de données. Pour installer la Enterprise Control Room dans une configuration en cluster, procédez comme suit :

Procédure

  1. Activation de la configuration du cluster.
    Si la machine sur laquelle l'installation est en cours d'exécution comporte des adresses IP locales configurées, cette case est cochée par défaut.
    Pour installer la Enterprise Control Room sans cluster, décochez la case Activer la configuration du cluster.
  2. Saisie des adresses IP des nœuds du cluster.
    • Répertoriez les adresses IP du cluster.
    • Utilisez une virgule (,) pour spécifier plusieurs adresses IP. Par exemple, 192.161.1.1, 192.161.1.2, 192.161.1.3.

      Installez les nœuds dans l'ordre indiqué. Assurez-vous que les adresses IP sont saisies dans le même ordre dans chacun des nœuds. L'installation échoue si vous ne saisissez pas les adresses IP dans le même ordre.

    • Saisissez les adresses IP dans le même ordre sur chaque nœud du cluster. Cet ordre ne peut être modifié par la suite.
    • Installez les nœuds de cluster dans le même ordre que les adresses IP répertoriées.
    • Si un nouveau nœud est ajouté, ajoutez-le à la fin de la liste des adresses IP. Par exemple : ipaddress1, ipaddress2, newipaddress3
    • Si vous sélectionnez Activer la configuration du cluster et que vous ne saisissez pas d'adresse IP, un message d'erreur s'affiche.
    • Si vous entrez des chiffres ou des caractères non valides, un message d'erreur s'affiche.
    ATTENTION : Une fois la configuration effectuée, vous ne pouvez pas supprimer de nœuds de la liste des adresses IP.
  3. Cliquez sur Suivant pour configurer le protocole TLS (Transport Layer Security) de l'application.
  4. La fenêtre Configuration TLS s'affiche et vous permet d'effectuer les actions suivantes :
    • Générer un certificat auto-signé

      Lorsque l'option certificat auto-signé est activée, le programme d'installation génère une clé privée unique et un certificat auto-signé pour la Enterprise Control Room.

    • Importer un certificat

      Pour importer un certificat personnalisé, désactivez la case à cocher Certificat auto-signé et utilisez le champ Chemin du certificat pour importer un certificat.

      Remarque : Le fichier de certificat doit être au format PKCS12.
      Fournissez les informations suivantes :
      • Chemin du certificat : cliquez sur le bouton Parcourir pour importer le certificat.

      • Mot de passe de clé privée : saisissez le mot de passe de la clé privée.

        Avertissement : Limitation du mot de passe : N'utilisez pas « @ » dans les mots de passe. L'utilisation du caractère spécial « @ » dans le mot de passe provoque l'échec de l'importation du fichier de certificat.
      • Port du serveur Web : saisissez le port du serveur Web, HTTP ou HTTPS. Si le port est déjà attribué, un message d'erreur s'affiche.
        Avertissement : Le message de validation du port s'affiche également lorsque vous ajoutez 8080 pour le serveur Web et s'il est déjà utilisé pour le service de licence de la Enterprise Control Room. Utilisez un autre port non attribué dans les cas ci-dessus.
      • Activer Forcer le trafic à passer de HTTP à HTTPS : pour rediriger toutes les demandes de port HTTP vers HTTPS. Pour accéder à la Enterprise Control Room via HTTPS à l'aide du certificat auto-signé généré. Assurez-vous que le numéro de port est différent pour les deux.
  5. Cliquez sur Suivant pour configurer les informations d'identification du service.
  6. L'écran Informations d'identification du service s'affiche pour vous laisser choisir parmi les options listées.

    Les informations d'identification du service Windows comprennent un nom d'utilisateur et un mot de passe. L’utilisateur spécifié doit :

    • Être un membre du groupe d’administrateurs du système local.
    • Avoir la permission de gérer les services, y compris les services Automation Anywhere.
    • Pour éviter toute défaillance des services Enterprise Control Room, assurez-vous que le compte de service Windows est toujours inclus dans le groupe Administrateur.
    • Pour les installations de Microsoft Azure, l’utilisateur du compte de service doit avoir accès en lecture/écriture au chemin à distance de partage de référentiel Microsoft Azure.

    Ces informations d'identification sont utilisées pour créer des tables de base de données et permettre aux processus de la Enterprise Control Room d'accéder à la base de données et au référentiel.

    • Compte système local—(par défaut) L'utilisateur connecté qui effectue l'installation.
    • Compte de domaine—Spécifiez un utilisateur qui n'est pas l'utilisateur du compte système local.
      1. Désactiver la case à cocher Compte système local.
      2. Saisissez le nom d'utilisateur et le mot de passe du compte de domaine.
        Attention : Votre mot de passe d’authentification de service ne peut pas inclure un espace, un point-virgule (;), un pourcentage (%) ou une barre oblique inverse (\). De plus, le premier caractère ne peut pas être un signe moins (-) ou une barre oblique (/) et vous devez inclure au moins un caractère alphabétique. Modifiez votre mot de passe avant l'installation de la Enterprise Control Room.

      Les raisons et les exigences d'utilisation d'un utilisateur de compte de domaine incluent :

      • N’utilisez pas les informations d’identification de domaine Windows.

        Entrez des informations d’identification valides pour l’exécution des services Automation Anywhere, sans quoi la Enterprise Control Room ne démarre pas.

      • Restrictions de script PowerShell.

        Indiquez un utilisateur avec des autorisations de lancement des scripts PowerShell, qui n'est pas un utilisateur de domaine Windows, sinon la création de table de base de données pourrait échouer.

      • Serveur PostgreSQL : à distance pour la création de la base de données.

        Spécifiez un compte d'utilisateur de domaine. Pour créer une base de données avec un serveur de base de données à distance, n'utilisez pas l'utilisateur du compte système local.

        Matrice de bases de données et de services.

  7. Cliquez sur Suivant pour configurer le type et le serveur de base de données.
  8. Définissez la connexion, l'authentification et les bases de données.
    • SQL Server

      Cette page s'affiche si vous sélectionnez SQL Server pour configurer votre base de données.

      Remarque :
      • Si possible, ne définissez pas la valeur pour Serveur de base de données sur localhost. Autrement, la Connexion sécurisée à la base de données ne fonctionnera pas.
      • N'utilisez pas l'authentification Windows si la Enterprise Control Room et le serveur SQL sont sur des comptes séparés.
      • Pour les installations Azure, les noms de base de données pour la Enterprise Control Room et Bot Insight doivent être identiques, sinon l'installation échoue.
      • Cliquez sur le bouton Parcourir pour sélectionner l'instance SQL Server dans laquelle la base de données de la Enterprise Control Room sera créée. Vous pouvez également saisir un nom de serveur de base de données ou en sélectionner un dans la liste.

      Renseignez les détails suivants :

      Port de la base de données
      Utilisez le port par défaut (1433) ou spécifiez une valeur personnalisée.
      Utiliser une connexion sécurisée
      Sélectionnez Utiliser une connexion sécurisée pour utiliser le certificat de l'autorité de certification spécifié.
      Remarque : Utilisez un nom d'hôte identique pour le certificat et les connexions à la base de données.
      Certificat
      Cette option est activée lorsque vous sélectionnez une connexion sécurisée. Parcourez pour sélectionner un certificat d'autorité de certification. Consultez Importer les certificats HTTPS et CA pour plus de détails sur l'importation de ce certificat à l'aide de la ligne de commande.
      Authentification Windows
      Cette option est sélectionnée par défaut. Cela permet de se connecter à SQL Server à l'aide de l'authentification Windows.
      Remarque : Si l'utilisateur sélectionne l'authentification Windows, l'utilisateur qui exécute le programme d'installation est utilisé pour vérifier que la base de données existe, et la créer si nécessaire, puis pour attribuer db_owner à l'utilisateur du compte de service (NT Authority/System). Consultez la matrice pour créer la base de données, les tables et les services dans Utilisation de serveurs SQL Server.
      Attention : Votre mot de passe d’authentification Windows ne peut pas inclure d’espace, de point-virgule (;), de pourcentage (%) ou de barre oblique inverse (\). De plus, le premier caractère ne peut pas être un signe moins (-) ou une barre oblique (/) et vous devez inclure au moins un caractère alphabétique. Modifiez votre mot de passe avant l'installation de la Enterprise Control Room.
      Authentification SQL Server
      Sélectionnez cette option pour utiliser l'authentification SQL Server pour vous connecter à la base de données. Indiquez le nom d'utilisateur et le mot de passe corrects pour l'authentification SQL.
      Attention : Votre mot de passe d’authentification SQL Server ne peut pas inclure d’espace, de point-virgule (;), de pourcentage (%) ou de barre oblique inverse (\). De plus, le premier caractère ne peut pas être un signe moins (-) ou une barre oblique (/) et vous devez inclure au moins un caractère alphabétique. Modifiez votre mot de passe avant l'installation de la Enterprise Control Room.
      Nom de la base de données de la Enterprise Control Room
      Entrez le nom de la base de données de la Enterprise Control Room.
      Nom de la base de données de la Bot Insight
      Entrez le nom de la base de données de la Bot Insight. Cette base de données est utilisée pour stocker les données Bot Insight.
      Remarque : Les noms de base de données ne peuvent pas être vides, contenir des espaces ou inclure % (caractère de pourcentage). Il est recommandé de limiter les noms aux caractères alphanumériques, points (.), tirets (-) et aux traits de soulignement (_).
      Si la base de données (Enterprise Control Room et/ou Bot Insight) n'existe pas, le programme d'installation la crée automatiquement.
      Remarque : Cela ne sera pas applicable pour Version 11.3.4.
    • Version 11.3.1Serveur Oracle

      Cette page s'affiche si vous sélectionnez Serveur Oracle pour configurer votre base de données.

      Renseignez les détails suivants :
      Serveur de bases de données
      Fournissez les détails du nom de l'hôte du serveur. Les utilisateurs doivent avoir été créés dans la base de données Oracle par l'administrateur système avant l'exécution de l'installation. Voir Comment créer des utilisateurs dans Oracle .
      Port de la base de données
      Connectez-vous à l'aide d'un port de base de données par défaut (1521) ou d'un port personnalisé tel que défini par l'administrateur système.
      Nom de l'instance de base de données
      Nom d'instance de base de données de la Enterprise Control Room créé initialement par l'administrateur système.
      Nom d'utilisateur de la base de données Cluster de la Salle de contrôle :

      Nom d'utilisateur de la base de données Enterprise Control Room créé initialement par l'administrateur système.

      Mot de passe Cluster de la Salle de contrôle :
      Mot de passe de l'utilisateur de la base de données Enterprise Control Room.
      Attention : Votre mot de passe d’authentification Oracle Server ne peut pas inclure d’espace, de point-virgule (;), de pourcentage (%) ou de barre oblique inverse (\). De plus, le premier caractère ne peut pas être un signe moins (-) ou une barre oblique (/) et vous devez inclure au moins un caractère alphabétique. Modifiez votre mot de passe avant l'installation de la Enterprise Control Room.
      SID ou nom du service
      Entrez soit la valeur de l'identificateur de service Oracle (SID), soit le nom du service Oracle. La valeur spécifiée est utilisée pour identifier le serveur Oracle sur le cluster Automation Anywhere Enterprise.
      Nom d'utilisateur de la base de données Bot Insight

      Nom d'utilisateur de la base de données Bot Insight créé initialement par l'administrateur système.

      Mot de passe Bot Insight
      Mot de passe de l'utilisateur de la base de données Bot Insight.
      Attention : Votre mot de passe d’authentification Oracle Server ne peut pas inclure d’espace, de point-virgule (;), de pourcentage (%) ou de barre oblique inverse (\). De plus, le premier caractère ne peut pas être un signe moins (-) ou une barre oblique (/) et vous devez inclure au moins un caractère alphabétique. Modifiez votre mot de passe avant l'installation de la Enterprise Control Room.
      Utilisez une connexion sécurisée
      Sélectionnez Utiliser une connexion sécurisée pour utiliser le certificat de l'autorité de certification spécifié.
      Remarque : Utilisez un nom d'hôte identique pour le certificat et les connexions à la base de données.
      Certificat
      Cette option est activée lorsque vous sélectionnez une connexion sécurisée. Parcourez pour sélectionner un certificat d'autorité de certification. Consultez Importer les certificats HTTPS et CA pour plus de détails sur l'importation de ce certificat à l'aide de la ligne de commande.
  9. Cliquez sur Suivant pour configurer la base de données Bot Insight.
  10. Version 11.3.1 Sélectionnez la base de données Serveur PostgreSQL : ou Microsoft SQL Server pour stocker les métadonnées de Bot Insight.
    Remarque : L'option Microsoft SQL Server n'est pas disponible avec la base de données Oracle.
    • Serveur PostgreSQL :
      Sélectionnez Serveur PostgreSQL : pour établir une base de données des métadonnées de Bot Insight. Cela s'ajoute à la base de données de la Enterprise Control Room.
      1. Cliquez sur Suivant pour configurer les détails (nom d'hôte, port, base de données, nom d'utilisateur et mot de passe) de Serveur PostgreSQL :.
      2. Dans la page Configurations PostgreSQL de Bot Insight, activez la case à cocher permettant d'installer Serveur PostgreSQL :. Désactivez cette option si Serveur PostgreSQL : est déjà installé et fournissez les informations suivantes :
        Nom d’hôte
        Entrez le nom d’hôte pour le Serveur PostgreSQL :. Le nom par défaut est localhost.
        Port
        Entrez le numéro de port pour le Serveur PostgreSQL :. Le numéro de port par défaut est 5432.
        Base de données
        Saisissez le nom de la base de données qui sera utilisée pour Bot Insight. Par défaut, le nom de la base de données est zoomdata.
        Utiliser une connexion sécurisée
        Sélectionnez cette option si votre base de données Serveur PostgreSQL : utilise une connexion sécurisée.
        Username
        Entrez le nom de l'utilisateur pour la base de données Serveur PostgreSQL :. Le nom d'utilisateur par défaut est postgres.
        Mot de passe
        Entrez le mot de passe pour la base de données Serveur PostgreSQL :.
        Attention : Votre mot de passe Serveur PostgreSQL : d’authentification ne doit pas être vide et doit inclure uniquement les caractères spéciaux suivants : trait de soulignement (_), signe at (@), signe dollar ($) et dièse (#). Les autres caractères ne sont pas pris en charge. Modifiez votre mot de passe avant l'installation de la Enterprise Control Room.
        Confirmer le mot de passe
        Cette option n'est visible que lorsque l'option Installer PostgreSQL est sélectionnée.
      Remarque : Si l'option Serveur PostgreSQL : est activée, les champs Nom d'hôte et Utiliser une connexion sécurisée sont désactivés et définis sur les valeurs par défaut.
    • Microsoft SQL Server

      Lorsque vous sélectionnez cette option, quatre bases de données sont créées pour Bot Insight. Vous pouvez modifier le nom de la base de données. Les quatre bases de données sont :

      BIVisualization
      La base de données par défaut pour le stockage des métadonnées de Bot Insight.
      BIVisualization-keyset, BIVisualization-scheduler, BIVisualization-upload
      Pour le stockage des informations de configuration du tableau de bord
  11. Cliquez sur Suivant.
    L’écran Prêt pour l'installation du programme s'affiche.
  12. Cliquez sur Installer et laissez le processus d'installation se terminer.

    Version 11.3.4Un panneau utilitaire de services répertorie les services Windows Automation Anywhere qui sont installés. Si le service ne parvient pas à démarrer, un X rouge s'affiche.

    L'écran Assistant InstallShield terminé s'affiche.
  13. Cliquez sur Terminer.
    Le lancement d'Automation Anywhere est activé par défaut.
    La Enterprise Control Room se lance dans le navigateur par défaut et la page Configurer les paramètres de la Enterprise Control Room est affichée.
    Activez Afficher les paramètres du programme d'installation pour ouvrir le fichier aae-installsummary.html. Par défaut, il se trouve à l'adresse C:\Program Files\Automation Anywhere\Enterprise\. Utilisez ce fichier pour afficher un résumé de l'installation.

Étapes suivantes

La Enterprise Control Room se lance dans le navigateur par défaut et la page Configurer les paramètres de la Enterprise Control Room est affichée. Continuez avec Configuration des paramètres après l'installation sur Microsoft Azure.
Envoyer le commentaire