Lire et examiner la documentation Automation Anywhere

Fermer les contenus

Contenus

Ouvrir les contenus

Limitations connues

  • Mis à jour le : 5/10/2019

    Limitations connues

    Avant d'utiliser , assurez-vous d'en connaître les limitations connues.

    • Enterprise Control Room
      • Version 11.3.1Dans la page de mise à jour LDAP (qui s'affiche lorsque les informations d'identification de l'utilisateur du service sont désactivées/expirées ou lorsque les URL doivent être modifiées), si vous entrez une URL non valide, puis que vous la corrigez en fournissant une URL valide, le même message d'erreur s'affiche. Pour résoudre ce problème, actualisez la page et entrez à nouveau les URL correctes.
      • Version 11.3.1La prise en charge d'Oracle pour le stockage des bases de données de la Enterprise Control Room et de Bot Insight ne s'applique qu'aux installations à partir de zéro avec une nouvelle base de données. Pour les clients effectuant une mise à niveau depuis la version 11.x vers la version 11.3.1, la migration de la base de données de SQL Server vers Oracle n'est actuellement pas prise en charge.
      • Version 11.3.1Pour les clients effectuant une mise à niveau depuis la version 10.x vers la version 11.3.1, la migration de la base de données de SQL Server vers Oracle n'est actuellement pas certifiée.
      • Version 11.3.1La prise en charge de SQL Server pour le stockage de la base de données de métadonnées Bot Insight ne s'applique qu'aux installations à partir de zéro avec une nouvelle base de données. Pour les clients effectuant une mise à niveau vers la version 11.3.1, la migration de la base de métadonnées de PostgreSQL vers SQL Server n'est actuellement pas prise en charge.
      • Le programme d'installation ne prend pas en charge l'installation d'un certificat d'autorité de certification (ancre d'approbation), sauf si une connexion à une base de données sécurisée est sélectionnée. Si vous souhaitez connecter la Enterprise Control Room à d'autres services en toute sécurité via TLS, tels que LDAPS et SMTP sécurisé, vous devez importer manuellement votre certificat d'autorité de certification dans la Enterprise Control Room, après l'installation de Windows, mais avant la fin de la configuration Web.
      • Quand les services de mise en cache de la Automation Anywhere Enterprise Control Room sont redémarrés, le service de la Automation Anywhere Enterprise Control Room doit également être redémarré.
      • Quand les services de la Automation Anywhere Enterprise Control Room sont redémarrés (ou) lorsque la Enterprise Control Room est installée pour la première fois, un certain délai doit s'écouler (environ cinq minutes) avant que l'interface utilisateur de la Enterprise Control Room ne s'affiche dans le navigateur.
      • Les packages exportés via l'interface utilisateur dans la Gestion du cycle de vie des robots ne peuvent pas être utilisés par les API (et inversement).
      • Il peut y avoir des instances de plusieurs entrées d'audit (pour les scénarios de création de consigne ou de création de file d'attente).
      • Il est essentiel que la communication entre les serveurs de la Enterprise Control Room soit suffisamment protégée, car ils contiennent des informations sensibles non sécurisées. Aucun des hôtes du réseau, à l'exception des serveurs de la Enterprise Control Room, ne doit avoir accès aux ports de communication du cluster répertoriés dans le Guide d'architecture et d'implémentation.
      • Le filtrage et le tri sont disponibles sur certaines colonnes des tableaux de la Enterprise Control Room, pas sur toutes.
      • Les fuseaux horaires suivants ne sont pas pris en charge lors de la planification des robots :
        • EST
        • GMT+0
        • GMT-0
        • HST
        • MST
        • ROC
      • Lors de l'installation de la Enterprise Control Room sur Windows Server 2016 Datacenter Edition, une erreur peut apparaître : « L'installation de Microsoft Visual C ++ 2013 semble avoir échoué. Voulez-vous continuer l'installation ? ». Cliquez sur Oui dans cette boîte de dialogue pour continuer l'installation de la Enterprise Control Room.
      • Le chargement des tableaux de bord de la Enterprise Control Room peut échouer si « Utiliser une connexion sécurisée » a été utilisé à l'étape PostGre SQL (de l'installation de la Enterprise Control Room) et que le serveur PostGre n'est pas configuré pour une connexion sécurisée.
      • Si la Enterprise Control Room est installée sur plusieurs nœuds, et si un ou plusieurs nœuds sont en panne, le message d'erreur « Échec de la connexion au serveur Elasticsearch » peut s'afficher. L'utilisateur doit attendre environ 20 à 30 secondes pour se connecter à la Enterprise Control Room.
      • Si les Enterprise Control Room sont installées sur plusieurs nœuds et si les adresses IP du cluster sont Null, vous pouvez obtenir des entrées d'audit dupliquées : « Les adresses IP du cluster de sauvegarde Elasticsearch sont Null ».
      • S'il existe plus d'un million d'enregistrements dans la piste d'audit et que vous utilisez un filtre, l'accès à la dernière page peut prendre un certain temps.
      • Pour rechercher une expression exacte dans une piste d'audit, insérez-la entre guillemets doubles (ex. « "Mike-Finance-564" »).
      • Si entreprend une sauvegarde de Elasticsearch pour les Enterprise Control Room avec une adresse IP de cluster, la piste d'audit peut afficher « N/A » dans Type d'action et Afficher les détails.
      • Lors de la configuration de la base de données PostGre (lors de l'installation de la Enterprise Control Room), il ne doit pas y avoir d'espace dans le nom de la base de données PostGre
      • Si vous utilisiez précédemment une version 11.x et que vous passez à la version 11.3, vous devez d'abord vider le cache de votre navigateur avant de mettre en ligne la version 11.3 de la Enterprise Control Room.
      • Cela peut prendre jusqu'à trois minutes pour qu'une entrée d'audit reflète l'échec du déploiement d'une tâche.
      • Sur la page « Activité en cours », le statut « Inconnu » peut demander un certain temps avant d'indiquer que l'appareil associé est déconnecté et que le lecteur est en cours d'exécution.
    • Bot Insight
      • Version 11.3.1La prise en charge de SQL Server pour le stockage de la base de données de métadonnées Bot Insight ne s'applique qu'aux installations à partir de zéro avec une nouvelle base de données. Pour les clients existants effectuant une mise à niveau vers la version 11.3.1, la migration de la base de métadonnées de PostgreSQL vers SQL Server n'est actuellement pas prise en charge.
      • Après la migration d' 10 LTS vers  11.3, les tableaux de bord marqués comme signets n'apparaissent pas dans la section des signets de Bot Insight. Les utilisateurs devront marquer leurs tableaux de bord favoris manuellement.
      • Parfois, le widget Indicateurs de performance n'affiche pas de données dans le navigateur Internet Explorer. Pour que cela fonctionne, accédez à l'onglet Options Internet> Avancé et cliquez sur Réinitialiser les paramètres d'Internet Explorer.
    • Client Enterprise
      • Lors de la désinstallation du Client Enterprise, l'utilisateur peut rencontrer une page « Fichier utilisé » affichant les numéros d'identification de processus au lieu d'afficher les applications Automation Anywhere ouvertes.
      • Dans certains systèmes d'exploitation dotés de stratégies de sécurité strictes, lors de la désinstallation du client  11 LTS, le fichier « Automation.CredentialProvider.dll » (situé dans le dossier System32) n'est pas supprimé par le programme de désinstallation. Dans ce cas, le dll doit être supprimé manuellement ou à l'aide d'un script de commandes par lot.
      • Si le Client Enterprise Version 11.3 reste hors ligne (déconnecté de la Enterprise Control Room) pendant plus de huit heures, l'utilisateur doit se reconnecter au Client Enterprise Version 11.3 pour renouveler la session utilisateur. Ceci est conforme aux politiques standard du secteur concernant l'expiration des jetons.
      • Flex et Silverlight Automation ne sont pas pris en charge dans Windows 10 et dans les Méta robots.
      • Dans certains scénarios, l'état d'installation du plug-in Java peut ne pas être indiqué correctement, même s'il est installé.
      • La connexion automatique en cas de déconnexion de Windows Server 2016 est incohérente. Nous recommandons d'utiliser « Exécuter une session Exécuteur de robots : sur la Enterprise Control Room » (Déploiement basé sur RDP).
      • Le clonage d'objet n'est pas pris en charge pour Oracle Forms.
      • Le navigateur Firefox n'est pas pris en charge dans les Méta robots.
      • Pour l'enregistrement des Méta robots, pour enregistrer toute application Web, celle-ci doit être ouverte dans Internet Explorer 8 ou version ultérieure, en mode Document.
      • L'automatisation Microsoft Edge n'est pas prise en charge dans les Méta robots.
      • Quand des Client Enterprises 10.x et 11.x sont installés sur le même ordinateur, l'option « Advanced Technology » de Terminal Emulator ne fonctionnera pas et le DLL correspondant ne sera pas supprimé de l'ordinateur lors de la désinstallation d'.
      • Si vous souhaitez déclencher un robot : lors de la modification de fichiers Office (par exemple, docx, xlsm, etc.), utilisez l'option de déclenchement « Lorsque le fichier est renommé ». Il s'agit d'un comportement inhérent à Microsoft Office.
      • L'option « Advanced Technology » de la commande Terminal Emulator ne prend pas en charge les suites de chiffrement non sécurisées pour la connexion SSL, par exemple TLS_RSA_WITH_DES_CBC_SHA (0x09).

        Certains des chiffrements SSL les plus courants sont pris en charge :

        TLS_ECDHE_ECDSA_WITH_AES_256_CBC_SHA (0xc00a) TLS_ECDHE_ECDSA_WITH_AES_128_CBC_SHA (0xc009) TLS_ECDHE_RSA_WITH_AES_256_CBC_SHA (0xc014) TLS_ECDHE_RSA_WITH_AES_128_CBC_SHA (0xc013) TLS_RSA_WITH_AES_256_CBC_SHA (0x0035) TLS_RSA_WITH_AES_128_CBC_SHA (0x002f) TLS_RSA_WITH_3DES_EDE_CBC_SHA (0x000a)

    Envoyer le commentaire