Lire et examiner la documentation Automation Anywhere

Fermer les contenus

Contenus

Ouvrir les contenus

Variables en boucle et hiérarchiques

  • Mis à jour le : 5/10/2019

    Variables en boucle et hiérarchiques

    L'emplacement des variables en boucle et hiérarchiques dans la structure des tâches et des rapports affecte la collecte de données de tâche et la visibilité de l'analyse.

    Variables en boucle

    Les variables traitées dans des boucles sont consignées dans un journal à la fin de chaque cycle. D'autres variables de tâche, marquées pour analyses, sont consignées à la fin de la tâche.

    Pour éviter des lignes de données supplémentaires lorsque l'analyse est activée et que vous disposez de variables en boucle, vous devez réinitialiser toutes les variables à la fin de chaque boucle ou de chaque tâche.

    Le même principe s'applique aux tâches parent-enfant.

    Tâches hiérarchiques (parent-enfant)

    Les tâches de robot : peuvent figurer dans des hiérarchies imbriquées jusqu'à trois niveaux : Parent → Enfant → Petit-enfant.

    Le parent effectue le suivi de ses variables marquées et des variables marquées de tous ses enfants. Exemple :

    • La tâche parent appelle la tâche enfant faisant partie du robot :.

    • La tâche enfant possède son propre jeu de variables configurées pour l'analyse.

    Recherchez des tâches parent et des tâches enfants via la zone de recherche. Chaque parent et chaque enfant a sa propre identité, en vue de l'analyse. Les informations de profil de la tâche parent affichent les données de profil de ses variables et de celles de ses enfants de premier niveau. Si la tâche parent appelle plusieurs tâches enfants, le profil de données comprend une section pour chaque tâche enfant.

    Le tableau de bord de la tâche parent comporte les données de toutes les variables : la combinaison des variables du parent et de toutes les variables de ses enfants. Le tableau de bord des tâches enfant ne comporte que les variables marquées pour l'analyse dans la tâche enfant.

    Envoyer le commentaire